Une introspection dans le monde d’Ariane Moffatt


a2963524863_2

C’est le 10 mars qu’Ariane Moffatt lançait l’album 22h22 dans un Stereo Nightclub bondé de journalistes couvrant l’évènement, d’artistes venus encourager une amie et du public venu saluer le retour de celle qu’il admire.

La chanteuse a inauguré l’évènement avec la pièce éponyme 22h22 qui lance le ton de l’album. La minute 22h22 symbolise l’incursion dans le monde d’Ariane Moffatt alors qu’elle s’adapte à son quotidien de mère, parsemé de moments de calme qui la replongent dans l’univers créatif.

Elle nous dévoile son monde dans ses textes qui traitent de maternité, mais aussi des rencontres qui changent une vie et du temps qui passe. Il est d’ailleurs dommage que le lancement ne reflétait pas le caractère introspectif de l’album, mais plutôt la volonté de l’artiste d’assumer son côté électro-pop. Ariane Moffatt a interprété Debout et Miami, des chansons aux rythmes dansant qui ont apporté du dynamisme et une ambiance festive à l’évènement.

Sur quelques-unes de ses chansons, l’artiste fait revivre un son des années 80 avec l’utilisation du clavier qui marque la synthpop. Le meilleur exemple est l’introduction de Debout qui rappelle celle de la pièce Jump des Pointers Sisters.


Pour ne pas complètement se fondre dans le moule de la pop des années 80, elle mélange la pop bonbon avec un style électronique plus moderne comme dans Debout. La touche new age vient aussi ajouter un effet envoûtant aux mélodies, par exemple, dans la pièce Retourner en moi où les arrangements se fondent parfaitement avec sa voix. Son interprétation de la chanson fut notamment un moment fort de la soirée par la capacité de la pièce à venir rejoindre le public. Cependant, le lancement manquait de «personnalité». Les uniques projections visuelles étaient aux couleurs de la pochette de l’album et, pour jeux de lumière, des gyrophares rouges accompagnaient maladroitement le refrain de Tireurs fous. Toutefois, ces détails techniques n’ont pas fait d’ombre à Ariane Moffatt qui a livré une belle performance où l’on sentait son enthousiasme et son grand plaisir à revenir sur scène.

22h22 rejoint un vaste public par sa composition hétérogène où s’enchainent des pièces électro-pop et des ballades piano-voix. Les nombreux styles s’entrecoupent pour former un ensemble à la fois harmonieux et dynamique. Bien que le style musical d’Ariane Moffatt a eu une évolution étonnante, ses fans seront heureux d’apprendre que 22h22 réunit tout ce qu’elle sait faire de mieux : des balades oniriques, des pièces au groove à faire danser et les rythmes très ponctués qui ont donné «Je veux tout» et «Mon corps».

 

Camille BRIÈRE  

Communication marketing    

#Retournerenmoi #StereoNightclub #maternité #clavier #électropop #Tireursfous #ballades #Debout #synthpop #Miami #ArianeMoffatt #CamilleBrière #22h22 #chanteuse #pianovoix

0 commentaire
  • Instagram
  • Facebook
  • TikTok
  • Twitter
  • Spotify
  • Vimeo
  • LinkedIn