Pa t’mentir : décortiquer la psyché collective québécoise

Crédits photo: Radio-Canada


Pa t’mentir, websérie signée Tou.tv, est présentée par un animateur, Irdens Exantus, et deux animatrices, Schelby Jean-Baptiste et Keithy Antoine. Au fil des épisodes, il et elles déconstruisent des tabous touchant les communautés noires au Québec. Des sujets délicats sont traités de façon sérieuse et pertinente, mais lumineuse, dans le but d’établir un pont entre les cultures.


Chaque épisode est lié à un thème tel que les cheveux afros, le profilage racial, le colorisme, les relations mixtes et le féminisme. Aux côtés de l’animateur et des animatrices, diverses personnalités publiques font cheminer la discussion. Preach, Varda Étienne, Didier Lucien, Rymz, Fabrice Vil et Sarahmée enrichissent notamment les échanges. Des professionnel·le·s engagé·e·s dont un psychologue, des coiffeuses et une directrice de casting participent à cette émission éducative pour quiconque désire se sensibiliser davantage à ses enjeux. La vente au Québec d’une crème éclaircissante hautement chimique pour pâlir la peau est un exemple d’événement anecdotique choquant que nous révèle cette websérie.


Le magazine culturel télévisé se décline en huit épisodes de 20 minutes, durée parfois trop courte. Certaines conversations auraient bénéficié d’une plus large couverture en raison de l’ampleur des sujets. La formule va tout de même droit au but : l’animateur et les animatrices débutent par une introduction, souvent parsemée d’anecdotes personnelles, puis enchaînent avec des conversations en compagnie des invité·e·s. Le trio se retrouve à la fin de l’épisode pour conclure la thématique, proposant souvent une piste de solution – le tout entremêlé de rires et de moments d’une complicité attachante.


Schelby, Keithy et Irdens agissent à titre de catalyseur et de catalyseuses par la pertinence de leurs interventions et la justesse de leurs questions. Leur chimie transperce l’écran pour inviter les téléspectateurs et téléspectatrices à repenser des comportements acquis et à questionner des agissements collectifs. En plus d’enfiler pour la première fois le chapeau d’animatrice, rôle qu’elle endosse à merveille, Schelby Jean-Baptiste est également co-conceptrice de l’émission avec Béatrice Gravel. Pa t’mentir est une série rafraîchissante qui mérite une tribune digne de ce nom.

0 commentaire
  • Instagram
  • Facebook
  • TikTok
  • Twitter
  • Spotify
  • Vimeo
  • LinkedIn