La Grange à livres : repère de bibliophiles parmi les champs de vignes

Recueillies avec minutie par une équipe de bénévoles affairé·es aux vendanges annuelles, les grappes de raisins gorgées du soleil estival s’empilent dans les pressoirs du Clos de l’Orme blanc, à Saint-Armand. Curieusement, ce ne sont pas que ses alléchants vins naturels qui caractérisent ce vignoble champêtre, mais plutôt sa grange atypique dont l’extérieur d’apparence anodine ne laisse en aucun cas deviner les plus de 10 000 ouvrages qui la remplissent à en faire craquer ses planches.


Crédits photo : Lucie Debien


Dévorer un bouquin un verre à la main


En 2009, Lucie Debien et son conjoint Rino Dumont achètent un ancien vignoble laissé à l’abandon. N’ayant tout d’abord pas l’intention de récolter le fruit des quelques vignes encore enracinées sur leurs terres, la curiosité finit par l’emporter et les deux se lancent à pieds joints dans la production viticole. Pourtant, une autre part de leur propriété demeure inexploitée : la vaste grange à foin ancestrale, qui trône entre prairie, ruisseau et poulailler. Au cours d’une tempête d'idées durant laquelle le couple se feuilletait l’esprit à la recherche d’une façon d’utiliser l’ancien bâtiment agricole à sa juste valeur, il propose, presque à la rigolade, de la convertir en bibliothèque. Pourtant, après réflexion et à force de recevoir de généreux dons de la communauté, la grange devient un véritable jardin d’Éden pour les amoureux et amoureuses de lecture : « On a des livres récents, anciens, des livres ultras spécialisés, des grands classiques et même des livres d’astrologie. Il y a de quoi plaire à tout le monde! », affirme Lucie Debien en entrevue avec Le Culte.


L’aménagement intérieur de la Grange à livres, composé d’un mobilier antique sur lequel sont disposés bougies, coussins et couvertures, contribue à créer l’atmosphère réconfortante qui règne dans l’espace. L’ambiance sereine est idéale pour s'évader dans un nouveau roman épique, ou pour se plonger dans la prose éloquente d’un recueil de poésie. Il est facile de s’imaginer y passer de longs après-midis à bouquiner en écoutant le tambourinement de la pluie contre le toit de tôle, ou à contempler la lumière s’infiltrer entre les fentes des murs, illuminant la reliure d’un prochain coup de cœur littéraire.


Une grange où l’on entre comme dans un moulin


Le village de Saint-Armand ne possédant pas de bibliothèque municipale, les habitants et habitantes de la région ont tout de suite adopté la Grange à livres comme lieu de référence en matière de littérature. Ici, l’emprunt est gratuit, et n’inclut ni enregistrement, ni délai de retour. Sylvie Beauregard, résidente d’un village voisin et habituée de la Grange, s’ébahit de la générosité dont font preuve les propriétaires en donnant libre accès à ce lieu enchanteur : « C’est un environnement magnifique, loin de la bibliothèque traditionnelle. Les événements littéraires qui y ont été organisés nous ont aussi permis de découvrir des auteurs locaux! », partage-t-elle. En effet, l’espace accueille régulièrement salons du livre, clubs de lectures, rencontres avec des auteur·e·s et même expositions d’artistes visuel·les.


Pages et cépages


Animé·es par un désir de faire briller les écrivains et écrivaines d’ici, les propriétaires organisent également un concours d’accord livre et vin : « On demande aux gens de nous proposer un accord entre un livre québécois et un de nos vins, en plus d’une phrase justifiant leur choix », explique Lucie Debien. D’ailleurs, chaque cuvée garnissant les étalages de la boutique du vignoble est nommée en faisant un clin d’œil à la thématique littéraire ; un pinot gris porte le nom de Mot dit, et le savagnin Plume évoque l’outil d’écriture manuscrite. Avec de telles appellations et un accueil si chaleureux, impossible de ne pas terminer sa visite au Clos de l’Orme blanc sans une bouteille à la main. Celle-ci accompagnera d’ailleurs parfaitement un volume soigneusement sélectionné sur les étagères de cette grange aux mille merveilles.


Le Clos de l’Orme blanc est ouvert les samedis et dimanches de 11h à 17h, et la Grange à livre demeure accessible au public jusqu’à la première neige.



1 commentaire
  • Instagram
  • Facebook
  • TikTok
  • Twitter
  • Spotify
  • Vimeo
  • LinkedIn