top of page

Soirée idéal.e : faire rire en toute bienveillance

Anne-Sarah Charbonneau et Coco Belliveau animent La soirée idéal.e, une toute nouvelle soirée d’humour qui se déroule à l'idéal bar & contenus chaque mercredi.


Crédit photo: Agence IEL, Émilie Lapointe

L’ambiance est décontractée, mais tous les billets ont été vendus pour cette première du 24 janvier. Le public est presque entièrement composé de femmes et lorsque les animatrices les sondent par applaudissements, il s’agit d’une foule queer en grande partie.


Leur tout premier alignement est composé d’Alexandre Forest, Douaa Kachache, Liliane Blanco-Binette et Sinem Kara. Anne-Sarah Charbonneau et Coco Belliveau sont présentes toutes les deux cette fois-ci, mais s'occuperont de l’animation en alternance pour les semaines suivantes. 


Comment l’idéal.e prend racine


Les deux humoristes ont eu l’idée d’organiser cet événement hebdomadaire d’un désir de rassembler leurs publics respectifs en contexte de rodage. « On avait un public similaire et on s'est dit que ce serait vraiment le fun de commencer quelque chose ensemble, qui est un genre de safe space queer et féministe », explique Coco Belliveau. 


Anne-Sarah Charbonneau ajoute qu’il y avait un souhait d’avoir « un lieu où parler de nos affaires, puisque quand tu vas dans une soirée de rodage régulière, c'est tellement éclectique, le public. Puis ça ne va pas nécessairement toujours “fitter” avec ton identité ».


Dans un contexte où les hommes sont prédominants en humour, il est nécessaire pour les deux amies que leur alignement d'humoristes soit minimalement paritaire. « Le pacing doit absolument être paritaire aussi. Je pense qu'on a beaucoup été sur des shows où on était la seule personne de la diversité sexuelle, de genre ou [une] femme. [...] Parce que nous, on le sait qu'il y a assez de monde. Le but, c'est de montrer que ça se fait », souligne Belliveau. 


Rigolades et karaoké


Alexandre Forest fait rire avec douceur. Il n’est pas le plus excentrique sur scène, mais sa très bonne élocution ne nous laisse pas le choix que de tendre l’oreille attentivement à ses histoires. Douaa Kachache poursuit le spectacle avec un humour pétillant et rassembleur. Ses blagues sont très anecdotiques, parlant notamment de son ancienne carrière d’enseignante.


Liliane Blanco-Binette fait son arrivée sur scène par la suite avec beaucoup de fougue et une narration très théâtrale. Elle est à l’aise avec le public et n’hésite pas à le sonder directement, afin de savoir si la blague qu’elle vient de faire fonctionne réellement. Sinem Kara clôture la soirée avec un humour très candide et lumineux. Elle arrive à rire des tabous sans être obscène, un équilibre difficile à trouver.


Chacun et chacune a quinze minutes allouées à leurs blagues, entrecoupées de transitions humoristiques de Coco ou Anne-Sarah. La soirée se conclut sur un karaoké dans une ambiance intime et rassembleuse, car selon Coco Belliveau, « des fois, la vie, c'est long, puis [le karaoké] ça défoule et ça fait du bien. L'idée, c'est que les gens partent heureux ».


Les mercredis à l'idéal bar & contenus promettent beaucoup de plaisir dans une énergie sororale et inclusive. Anne-Sarah Charbonneau souligne que tout le monde est le bienvenu : « Le public était queer et féministe, mais pour vrai, n'importe qui pourrait venir et aurait du fun. »


1 commentaire

1 comentario


Invitado
11 mar

Très cool, merci de faire connaître cette initiative, à essayer!

Me gusta
  • Instagram
  • Facebook
  • TikTok
  • X
  • Vimeo
  • YouTube
  • LinkedIn
bottom of page