Rire du lundi au dimanche à Montréal

Voici les rendez-vous humoristiques printaniers à ne pas manquer dans la métropole :


Lundi : Au bar Le Jockey, c’est avec un Mojito Ruby à la main que j’entame cette semaine d’humour. Mixologues derrière le bar, bouchées et cocktails de création originale, ambiance décontractée, humoristes de la relève; tous les éléments sont là pour passer une soirée des plus agréables. Même si la soirée est assez prisée, l’espace intimiste permet à chaque participant d’avoir une bonne place. L’animateur, Phil Roy, a une énergie folle et se plaît à interagir avec le public. En passant la porte, vous acceptez l’éventualité de faire rire de vous. Vous êtes prévenus!

Les lundis de l’humour, au bar Le Jockey 1309, rue Saint-Zotique Est 20 h 30 7 $


 

Mardi : Les mardis de l’humour au Pub Saint-Ciboire existent depuis déjà 10 ans. C’est une soirée populaire donc, petit conseil : arrivez tôt! Avec la division incongrue des lieux, seulement quelques chanceux pourront vraiment voir les humoristes. Pour les autres, une télévision permet la diffusion en simultané des performances (étirer le cou ne suffit pas). La scène du Saint-Ciboire accueille autant des amateurs que des humoristes professionnels en rodage. Le déroulement de la soirée est donc très souvent éclectique, ce qui permet de faire de belles découvertes et d’avoir droit à la présence d’invités-surprises. Ma dernière visite m’a entre autres permis d’apercevoir Sylvain Larocque et Guillaume Wagner… de loin… et de côté… Ouais, je suis arrivée tard.

Les mardis de l’humour, au Pub Saint-Ciboire 1693, rue Saint-Denis 21 h 5 $


 

Mercredi : Si vous êtes aussi fan que moi du principe des listes en général, vous allez adorer l’animation de cette soirée d’humour de la relève faite par Frank Grenier. Il arrive à faire des topos sous cette forme pour à peu près n’importe quel sujet. L’énergie entre le public et l’animateur est toujours vibrante… et ça se poursuit après le spectacle avec un karaoké de fin de soirée! Un jour, je dis bien un jour, je vais me laisser tenter et aller au micro pour chanter Tous les cris les S.O.S. de Marie-Denise Pelletier.

Les mercredis de l’humour, à l’hypertaverne Le Plan de Match 4200, rue Bélanger 20 h 5 $


 

Jeudi : Soirée à mi-chemin entre le laboratoire et le stand-up classique, les jeudis au Brouhaha sont une valeur sûre pour bien amorcer le week-end. Comme l’animateur Simon Delisle l’a si bien exprimé: « Sept humoristes pour sept piasses, c’est une piasse par humoriste. Pas pire comme deal! ». Détail intéressant : le bar et la salle de spectacle sont séparés, ce qui évite le va-et-vient pratiquement inévitable des bars habituels. Et si en plus, on me donne le droit de manger une poutine au canard accompagnée d’une pinte de blanche brassée sur place, c’est carrément le rêve.

Les jeudis de l’humour, au pub Brouhaha 5860, Avenue De Lorimier 20 h 7 $

 

Vendredi : C’est dans une ambiance de taverne que vous êtes conviés aux soirées HoMa fait rire. Entre les néons et les enseignes lumineuses de marques de bières, les juke-boxes et les machines à sous, des humoristes performent sous la formule laboratoire qui leur permet de tester des gags sur le public et réagir instantanément, parfois même en biffant directement leurs notes. Une grosse Tremblay. Un sac de chips barbecue. Vous êtes suffisamment équipé pour être cobaye sans risquer votre santé… ou presque.

Les vendredis HoMA fait Rire, à la brasserie Les Patriotes 3363, rue Ontario Est 21 h 5 $

 

Samedi : Le samedi, il y a déjà une multitude d’activités pour se divertir, surtout à Montréal. Malheureusement, le réflexe de penser aux soirées d’humour n’est pas encore intégré dans la mentalité de la majorité des citadins (mais de plus en plus, quand même, il y a de l’espoir). Ce n’est donc pas surprenant que les évènements humoristiques soient moins nombreux et populaires le samedi soir. Alors, faites vos recherches sur les médias sociaux avant de vous pointer à l’improviste à cette chaleureuse adresse, car Les soirées marrantes du Bistro In Vivo ont lieu un samedi par mois, à des heures variables, mais toujours en soirée.

Les soirées marrantes, au Bistro In Vivo 4264, rue Sainte-Catherine Est X h X $

 

Dimanche : Depuis la mort de la soirée d’humour au Pub Rosemont (snif), c’est plus tranquille dans les bars le dimanche soir côté stands-up. Toutefois, comme le rire ne devrait jamais prendre congé, je vous conseille de vous tourner vers les soirées d’improvisation. Jusqu’à la programmation estivale, la Ligue d’Improvisation Montréalaise se produit tous les dimanches au cabaret du Lion d’Or. Pour un dix dollars plus que bien investi, vous assisterez à une soirée d’impro pas comme les autres, où tout le monde s’en tire gagnant. Deux des cinq troupes de comédiens de la LIM se produisent sous le thème global de la soirée, dans des improvisations comparées ou mixtes. Souvent accompagnés des rythmes tout aussi improvisés du band maison, les joueurs démontrent une grande vivacité d’esprit et une excellente performance physique. De plus, la dynamique entre l’animateur et le maître de jeu est incroyable. Respect.

La LIM, au Cabaret Lion d’Or 1676, Rue Ontario Est 20 h 10 $


La mère de Forest Gump disait que « la vie, c’est comme une boîte de chocolats; on ne sait jamais sur quoi on va tomber ». Alors, même si un de ces soirs, vous finissez votre boîte avec un chocolat qui devrait retravailler sa garniture, consolez-vous! Au prix que vous l’avez payé, vous pouvez bien vous en offrir une autre… et ce, dès demain.

0 commentaire
  • Instagram
  • Facebook
  • TikTok
  • Twitter
  • Spotify
  • Vimeo
  • LinkedIn