Je voudrais qu’on me dise depuis combien de temps je suis mort


La pièce Je voudrais qu’on me dise depuis combien de temps je suis mort est présenté du 25 février au 27 février 2014 à 20h, le 28 février à 14h et 20h et le 1er mars 2014 à 20h30, dans le cadre de La Nuit Blanche, au studio-théâtre Alfred-Laliberté de l’UQÀM. Créer, c’est un long chemin sinueux. Créer, ça prend du talent, du temps. Ça demande une attention particulière aux détails et beaucoup de passion.


Les finissants en art dramatique de l’École supérieure de théâtre de l’UQÀM viennent des profils d’interprétation, de scénographie et d’études théâtrales. Cette année, un petit nombre d’étudiants de chaque profil ont été réunis pour travailler sur une création collective mise en scène par Jacques Lessard. Ils ont travaillé pendant plusieurs mois avec les cycles Repère, une méthode de travail créée par le metteur en scène, à partir de poèmes de Jean Cocteau.


Après être passé à travers d’innombrables heures de création, ils présentent la pièce de théâtre Je voudrais qu’on me dise depuis combien de temps je suis mort. Une pièce qui allie poésie et modernité.


C’est ainsi que la conseillère à la dramaturgie, Chloé Gagné Dion, présente le synopsis de la pièce : Un photographe avide de reconnaissance quitte son quotidien et accompagne des soldats en mission à l’étranger. Il y rencontre des réalités nouvelles, brutales, révélatrices. En émerge un double questionnement : comment vivre avec des disparitions aussi subites? Et comment transformer les dommages de la guerre en art?


Pour plus de détails, voici la page Facebook : http://www.facebook.com/events/631733796864338/

0 commentaire
  • Instagram
  • Facebook
  • TikTok
  • Twitter
  • Spotify
  • Vimeo
  • LinkedIn