L’extravagante Klô Pelgag


1Z7A7982 copy

Crédit photo: Ariann Laurin


C’est le 6 novembre dernier qu’a eu lieu au Club Soda le spectacle d’ouverture du Coup de cœur francophone, assuré par l’auteure-compositrice-interprète Klô Pelgag. La récipiendaire du Félix de la révélation de l’année au dernier Gala de l’ADISQ a donné une prestation complètement farfelue et unique, qui laisse sans mots.


Un grand homme bâti (chanteur du groupe les Hôtesses d’Hilaire) s’assoit face à la foule, en mangeant du spaghetti. Les musiciens du groupe Glenda Gould, Mathieu Pelgag et Sylvain Gabatine, se joignent à lui sur la scène avec leurs mélodies classiques arrangées à la 8-bit, qui intriguent les spectateurs durant la première partie du spectacle. Parés de tuques animalières, les deux musiciens mettent en place les prémisses d’une soirée qui s’annonce absurde à souhait.


L’excitation monte dans la jeune foule compactée. Et hop, les rideaux rouges s’ouvrent, laissant place à Klô Pelgag, affublée d’un grand chapeau haut-de-forme. Au dessus de la scène, un lustre couvert de bananes, des centaines de bananes. En arrière-plan, un décor saugrenu, tout droit sorti du film Le Cabinet du docteur Caligari. Elle commence à chanter et les premières notes coupent le souffle, c’est tout simplement magique et insensé.


L’originale Klô Pelgag entame des chansons poético-théâtrales tirées de son premier album, L’alchimie des monstres, d’une voix juste et magnifique. Les chansons qui abordent des thèmes parfois sombres deviennent très rythmées et même joyeuses, grâce à l’humour et la folie contrastants de la chanteuse. C’est le cas de la pièce La Fièvre Des Fleurs, qui traite de la maladie. Elle a enflammé les spectateurs qui ont chanté en cœur les paroles tout en se déhanchant vers la fin du spectacle. Un très beau moment.


Crédit photo: Ariann Laurin

Crédit photo: Ariann Laurin


La prestation, parsemée de moments loufoques, a capté l’attention de tous du début à la fin. Un musicien sans pantalon a exécuté un « tour de magie » pour pimenter la soirée. Klô Pelgag a chanté en duo à la toute fin avec le chanteur des Hôtesses d’Hilaire dans une mise en scène complètement abracadabrante. Que dire de toutes ces surprises!


Le spectacle se démarque par ces folies et par l’absurdité. Certains trouveront que la jeune chanteuse est allée trop loin, perdant du même coup l’essence même du contenu et des paroles, ce qui n’est pas totalement faux. Avec Klô Pelgag, c’est tout ou rien. Elle y va à fond dans l’extravagance, l’absurdité et les feux d’artifice, et c’est pour ça qu’elle est tant aimée. Parce qu’elle fait partie de ces artistes québécois qui osent, pour le meilleur et pour le pire.


Chapeau à Klô Pelgag qui a su livrer un spectacle explosif et très théâtral qui a donné le coup d’envoi du Coup de coeur francophone avec succès. Le festival se tiendra jusqu’au 16 novembre, où plein de beaux moments attendent encore les fervents de musique québécoise.


Crédit photo: Ariann Laurin

Crédit photo: Ariann Laurin

0 commentaire
  • Instagram
  • Facebook
  • TikTok
  • Twitter
  • Spotify
  • Vimeo
  • LinkedIn